Aide au RPG
EN COURS DE RECONSTRUCTION.
Vous ne l'attendiez plus, mais le voilà.
AAR se refait une beauté, change de concept, et espère que vous serez toujours au RDV après ça...

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet

Le nombre de lignes en rp : qualité ou quantité ?

avatar
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Nouveau
Nouveau
Personnellement, ça fait une dizaine d'années que je rp maintenant, et je suis passé par toutes les phases... De se satisfaire de quelques lignes à se sentir coupable quand on n'atteint pas les 3 pages que vous a sorti votre camarade de jeu. Et du coup, aujourd'hui, je dirai que je préfère de loin un message de 20 lignes où je me suis donné à fond, où je suis satisfait du style, de l'interprétation, et de ce que je donne à répondre en face (c'est rare, avouons le, les joueurs de forum sont en général des insatisfaits chroniques... Et que les autres me donnent leur secret immédiatement è_é !) plutôt qu'un message méga long et plus inégal, juste pour épater la galerie ("woooah t'as vu, j'ai écrit 10 pages word ! Trop kikoolol :/7/: !"), plein de vide et de flash back inutilisables pour la personne en face. Entendons nous bien, j'ai rien contre un petit retour en arrière de temps en temps, c'est parfois essentiel à la compréhension du perso, de l'importance d'un moment pour lui par exemple, mais des fois, on sent bien que le joueur ne l'a sorti que pour faire du chiffre, et c'est un peu casse-c... pied ._..

Du coup, mon message idéal maintenant, celui où je serai le plus fier je crois, c'est un message court mais intense, où y aurait aucun mot de trop mais rien à rajouter non plus, qui se suffirait à lui-même malgré sa longueur. Oui j'ai des rêves étranges ._..

EDIT : J'me disais bien qu'il manquait un truc important dans ce message... L'adaptation ._.. Mon idéal, je viens d'en parler, mais en pratique, je fais en fonction du forum où je joue, et des gens avec qui je poste, évidemment. L'avantage, c'est que vu les forums où je traîne, ça tient de l'exercice de style maintenant, d'une dizaine de lignes décomplexée pour écrire sans se prendre la tête aux messages dont la longueur moyenne est une page word, parce que moins, ça serait pas sympa pour le gars qui avant vous s'est éclaté à en faire trois... Et ce, même si vous prônez comme moi le concentré plutôt que le délayé (enfin là c'est pareil, il y a des messages qu'il faut délayer... parce que leur rythme doit être lent... mais tout ça, c'est une question de sensibilité à l'action et son écriture et on dévie un peu du sujet).
avatar
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Nouveau
Nouveau
Mon dieu Isily! On a le même syndrome!!! J'ai déjà un partenaire de RP qui me répondais 20- 25 lignes à peine 30 minutes après que j'aie répondue alors que moi j'ai avais pour au moins une heure avant de répondre. Je dois penser à ce que je vais écrire, parfois je reformule deux ou trois fois une phrase avant d'être satisfaite. Ça me complexait pas mal d'être répondu aussi vite.

Anyway, pour revenir au sujet, je dois avouer que moi aussi, je préfère la qualité à la quantité. Comme je disais, pour moi, écrire 60 lignes, j'ai besoin d'une heure trente et ça ne comprend pas la correction et la relecture... De plus, quand c'est trop long, j'ai souvent l'impression d'être brimé dans ma liberté. La plupart des forums ont pour règles de ne pas faire jouer les personnages des autres, sauf que si tu as une longue réponse qui décrit un long moment, on ne peut pas toujours faire ce que l’on veut. Je pense que chaque réponse devrait couvrir une petite partie de temps réelle, sinon on se retrouve containt dans nos actions. Cela dit, il en faut quand même assez pour rebondir et écrire quelque chose en réponse.

_________________




avatar
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Nouveau
Nouveau
Vu que je fais dans la nécrophagie de topic et ressort des trucs presque aussi vieux que moi, je vais répondre simplement au titre et pas forcément relire tous les arguments de ceux qui ont posté avant moi. Après tout, ce débat est vieux comme le rp, je ne vais rien inventer de nouveau XD

Ma seule réponse - de troll soit dit en passant - sera : en quoi la qualité et la quantité vont-elles de paire ? Aux dernières nouvelles, le poids d'un livre n'en fait pas sa qualité littéraire, pourquoi en serait-il de même pour le RP ? Parce que c'est facile à voir ? Parce que des posts de 10 pages sont forcément impressionnants ?


Pour être un peu moins troll, posts courts comme longs ont leur place dans le rp, sans discrimination. Un rp avec beaucoup de dialogue - pour rejoindre l'autre débat du même auteur XD - gagnera à mon sens à être un échange plus court et plus vif, où ce que voit/perçoit/ressent le perso a parfois moins de place.

_________________
L'habit ne fait pas le moine, mais il permet d'entrer dans l'abbaye...
avatar
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Nouveau
Nouveau
Hmmm ... j'hésite moi x) C'est vrai que la quantité est bien, parce qu'avec un rp de 4 ou 5 lignes, il est vraiment difficile de savoir quoi dire, puisqu'on a pas vraiment de contenu. Mais la qualité prône aussi, car un rp avec une qualité moindre n'est pas intéressant.

Imaginé. Vous arrivez sur un forum super bien et vous commencez un rp. Vous voulez que la moindre des choses ce soit que le membre ponde plus de 10 lignes non ? Et s'il le fait, vous voulez un rp d'une bonne qualité n'est-ce pas ? Et bien essayer d'imaginé sir le membre qui vous répond fais un rp avec un bon nombre de ligne, mais d'une qualité épouvantable. La seule chose que vous voudriez faire, c'est vous jeter en bas d'un pont tellement vous êtes désespéré. Ou alors c'est le contraire qui se produit. La qualité est super bonne, mais le nombre de ligne ne dépasse même pas le nombre de 2. La c'est sûre, vous êtes suicidaire.

Alors pour moi, ce n'est pas tant la qualité ou la quantité qui compte, mais bien le contenu. Parce que c'est avec le contenu que l'on écrit de bonne ligne, mais, surtout, un rp d'une bonne qualité.

Oui bon mon message est partit en vrille XD Je sais jamais quoi dire dans un débat x-x
avatar
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Nouveau
Nouveau
Le flashback, à moins qu'il ne justifie totalement une réaction dans le comportement, j'ai du mal à voir sa place dans un rp. Exceptionnellement, pour rappeler que le perso a eu une vie et des expériences avant, pourquoi pas, mais en systématique ?

Mais en général, les techniques pour rallonger artificiellement... c'est comme passer 20 lignes à décrire la texture merveilleuse et le moindre reflet de la crinière de luxe d'un personnage : c'est plus étouffant qu'utile au RP :3

_________________
L'habit ne fait pas le moine, mais il permet d'entrer dans l'abbaye...
avatar
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Nouveau
Nouveau
Une autre chose qui me vient à l'esprit en lisant les différentes réponses est que quelque soit la longueur à laquelle on se sente à l'aise, au final, l'essentiel est surement de trouver des partenaires qui sont sur la même longueur d'onde.
Que ce soit pour de longs posts structurés et contemplatifs de 2 pages, ou du ping pong de 15 lignes posté à un rythme soutenu, mieux vaut que le joueur d'en face reste dans les mêmes références, histoire qu'aucun des deux joueurs ne se sente frustré ou obligé de s'excuser à chaque post :3

_________________
L'habit ne fait pas le moine, mais il permet d'entrer dans l'abbaye...
avatar
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Nouveau
Nouveau
Je partage l'avis de Sid concernant les descriptions etc. Il faut garder en tête que ce que l'on lit est subjectif : certains fans de Flaubert liront avec respect et enthousiasme des RP dont la longueur descriptive agacerait d'autres ^^
Il est vrai qu'une narration dominée par l'action plaira généralement beaucoup plus qu'un rpiste prenant son temps à décrire... Mais ces descriptions ont souvent une utilité ! C'est une forme implicite pour apporter des informations, du moins pour moi : un regard scrutant un visage pourrait indiquer le l'observateur est curieux / méfiant (...) Or, même si le cerveau capte ces petits détails, nous-mêmes ne nous en rendons pas forcément compte :)
Autre exemple, jouant un elfe, j'aurais tendance à prendre mon temps à m'émerveiller sur la nature ^^

Après, on n'a pas toujours la plume concise. Je me prends encore comme exemple mais je sais qu'un de mes défauts est de toujours vouloir être très précise dans les faits, quitte à rallonger inutilement une action. Juste pour que l'on sache tout :)

Concernant les flashback, je n'ai ni d'avis favorable ni défavorable : tant qu'ils ont une vraie utilité dans la narration, pourquoi pas ? C'est une bonne technique pour indiquer que le personnage est rêveur ou nostalgique ^^ Ou donner de laconiques informations sur un passé méconnu... huhu.

Pour en revenir au sujet principal, la qualité et la quantité sont indissociables ; un bon rpiste peut écrire beaucoup autant qu'il peut écrire peu. Cela dépend des faits, du contexte et de son style narratif... et de celui qui lit ^^ Et puis, un long passage, c'est peut-être la volonté de son auteur de ralentir la narration ? Pour renforcer le contraste avec la suite des évènements ?
Tout ce qui peut être blâmé, à mon avis, concernant un RP, ce sont les fautes d'orthographe (excepté pour l'argot) et de syntaxe ^^

Au final, on ne peut pas décider d'un seuil de X lignes pour juger que ceux écrivant moins sont des "mauvais" Rpistes : tout dépend de ce que l'on veut dire, qu'il y a à dire :)

_________________
avatar
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Nouveau
Nouveau
C'est un point de vue comme un autre que de préférer la concision à la grande grande précision : disons qu'en RP, quitte à écrire beaucoup, je préfère détailler au possible afin de fournir de la matière au RPiste suivant... Mais en même temps, éviter les descriptions à rallonge peut faciliter le posteur qui suit puisqu'il aura plus de libertés. Et là encore un problème se pose : à laisser trop de marge, il ne respectera pas forcément ce que tu attendais... C'est un choix.

Hum moui erreur de terme employé ^^ Je pensais à dissociable mais j'ai voulu être in Razz Ils sont liés disons :)
Bah. La qualité est -outre les fautes d'orthographe etc.- trop subjective pour être évaluée... Ce qui plait aux uns déplait aux autres donc bon. On ne peut donc même pas épiloguer sur l'importance de la quantité... Rah, ce genre de réflexions à 1h30 du matin n'est pas très productif donc j'arrête pour ce soir ^^

_________________
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet