Aide au RPG
EN COURS DE RECONSTRUCTION.
Vous ne l'attendiez plus, mais le voilà.
AAR se refait une beauté, change de concept, et espère que vous serez toujours au RDV après ça...

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet

Je t'aime, un peu, beaucoup, énormément, à la folie !

avatar
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Nouveau
Nouveau
Amusant, que les premières choses qui viennent soient les odeurs. ^^ Pourtant, c'est l'un des sens auquel on fait le moins attention dans la vraie vie.

J'aime la sensation de victoire lorsqu'on a vaincu une peur ou une rude tâche. Cette pensée, cet instant où on se dit : "j'ai réussi, je vaux quelque chose", il en ressort une sensation grisante de fierté et de liberté pour moi. ^^

(Sinon, à part l'odeur de bougie que je ne connait pas trop, j'aime beaucoup l'odeur du renfermé et des livres neufs. Une autre odeur que j'aime bien : celle de la peinture fraiche en train de sécher.)

_________________



Spoiler:



avatar
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Nouveau
Nouveau
Un truc que je viens de découvrir pas plus tard que tout à l'heure en rentrant des cours et je suis venu pour le poster ici.

La sensation zuh, comment décrire ça ?

Commençons pas un peu de contexte. Il a beaucoup neigé ces derniers jours mais là la température s'est adoucit donc il pleut. Et la neige à terre était donc dure mais pas trop. A certains endroits, on sentait son pied qui s'enfonçait dedans. La sensation était vraiment amusante car la neige étant dure, on marchait aussi facilement que sur du bitume (normalement on glisse) et pourtant on s'enfonçait. Dans une moindre mesure, on peut comparer la sensation lorsqu'on marche sur la plage à l'endroit où la mer vient de se retirer et donc le sable est encore dur. Mais on glisse davantage que dans ce que j'ai expérimenté ce soir.

Etrangement, je ne sais pas trop ce qui m'a subjugué dans cette sensation. Le fait que ce soit une nouveauté. Puis, il y avait quelque part comme un sentiment de maîtrise du monde, de puissance (un peu destructrice, je l'accorde) dans le sens où l'on écrasait le sol sous son pied et celui-ci pliait.

Etrange. Je me demandais si quelqu'un avait déjà expérimenté ça...

_________________



Spoiler:



avatar
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Nouveau
Nouveau
Ouais ! Ou comment découvrir que marcher peut être un plaisir insoupçonnable. o/

_________________



Spoiler:



avatar
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Nouveau
Nouveau
Bon, le propre aussi des sensations de ce genre, c'est comment expliquer avec des mots. Avez-vous déjà remarqué ? Un oenologue peut se la péter en décrivant un vin en disant d'un air élevé et suprêmement supérieur "mmmmh, il a de la cuisse avec un léger parfum empyreumatique." et là tu ne peux qu'acquiescer parce que tu ne sais fichtrement pas de quoi il parle.

Et la neige au canada est beaucoup plus souvent de la poudreuse que en France. Enfin dans les montagnes je ne sais pas, mais elle est moins gorgée d'eau. J'ai pas encore pu faire un seul bonhomme de neige. T-T


Tiens ! Un de mes petits plaisirs est d'insulter à la haddock. C'est à dire en évitant les gros mots classiques. Un bon "espèce de céphalopode décérébré", ça calme. ^^

_________________



Spoiler:



avatar
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Nouveau
Nouveau
un petit plaisir que je vis en ce moment. Ca marche surtout parce que je suis un animal nocturne qui vit en résidence universitaire mais ça marche aussi dans une maison avec une famille.

Levez vous et allez dans le couloir écouter la maison qui dort. Ressentez ces respirations calmes, ces sommeils profonds, ce silence qui vibre. Lorsque vous êtes le seul debout, que tout est calme, il en ressort une atmosphère particulière, paisible et calme. C'est très agréable, j'aime beaucoup.


(moi qui essaie de saisir chacun des petits plaisirs de la vie, j'aime beaucoup ce sujet, je viens juste de m'en rendre compte de celui-là. ;) )

_________________



Spoiler:



Poster un nouveau sujetRépondre au sujet