Aide au RPG
EN COURS DE RECONSTRUCTION.
Vous ne l'attendiez plus, mais le voilà.
AAR se refait une beauté, change de concept, et espère que vous serez toujours au RDV après ça...

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet

Aide pour Amu. [Avis acceptés.]

avatar
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Ancien Admin
Ancien Admin
[*flood on*
Elle va nous faire Amu de Shugo Chara en mec chercheur ou quoi ? xD
*flood off*]

_________________


Thanks my Lollipop x3
avatar
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Ancien Admin
Ancien Admin
Coucou !

Bon, ce ne sera pas le service 4 étoiles, mais j'essayerais de faire de mon mieux ^^"
Je suis en train d'écrire ton commentaire ; j'éditerais dès que j'aurais terminé (aka cet après-midi si tout va bien).

Je sais que ce n'est pas très pro', mais je voulais te tenir au courant (d'autant plus que la news a déjà été posté, donc bon >o<).

EDIT :

Mise en page nickel, je passe à la suite !

Je compte faire un commentaire un peu en vrac, j'espère que ça ne te gêne pas ^^"

Quelques remarques par-ci par-là donc !

Première chose : les points de suspension doivent être forcément attachés à un mot ou groupe de mots.

<< Seigneur, suis-je donc seule ? >>.
Tu n'as, je pense, pas besoin de mettre un point ^^"

Cette question me revient sans cesse, elle me tenaille, me torture, me consume à petit feu. En quelques secondes à peine, j'ai l'impression d'endurer une vie, non, une éternité de souffrance indicible et inexprimable.
Je trouve que tu exagères trop. Bien sûr en rp on est obligé d'exagérer les émotions sinon on n'arrive pas à grand chose le plus souvent mais là c'est un peu trop. Certes tu dois les exprimer mais là c'est "too much" ; faut pas transformer ça en tragédie de Racine quand même xD Sauf si tu veux faire du comique, mais je pense pas que c'est l'optique recherchée (même si ça pourrait être intéressant).

Aucun son ne retentit à l'intérieur de l'établissement, et de l'extérieur je n'entends rien, absolument rien, la sémillante capitale japonaise a l'air anesthésiée, amorphe, atone, sans vie.
Un lecteur peu attentif pourrait croire que tu écoutes depuis l'extérieur, attention xD
Je trouve que rythmiquement, ta phrase gagnerait à être coupée en deux (entre rien et la sémillante capitale). Sinon ça fait un peu trop de virgules en une seule phrase ^^"

Décidément, tout est fait pour que naissent en moi la panique et la solitude.
Comme tu le sais, il faut éviter le verbe faire o/ Tu pouvais le remplacer ici par "tout est prédestiné à créer en moi la panique et la solitude". (:

mais pas au moment où je m'apprête à révolutionner le monde à nouveau, que Diable !
Dans ce cas-ci, on écrit diable sans majuscule. (il me semble, dixit le Larousse)


Bref ! Voilà un peu les idées qui foisonnent, pullulent, dans l'esprit d'un enfant que paralyse la peur.
Tu ne devrais pas avoir besoin de faire cette remarque.
(tu trolles, là xD)

C'est là un état de concentration extrême que j'atteins usuellement pour élaborer des inventions.
Je ne vois pas trop pourquoi on aurait besoin de mettre ses sens autant en éveil pour conceptualiser. L'éveil de Bouddha n'est pas celui des 5 sens, à ce que je sache *out* (bon je l'avoue je ne connais rien au bouddhisme)

Livide, anxieuse, trémulant désormais de toutes parts - c'est-à-dire de la pointe du gros orteil jusqu'au sommet du crâne -, j'avance donc d'un pas hésitant et chancelant vers le seuil de la pièce.

La précision entre parenthèses alourdit un peu ^^"

Ma hantise ? Encore une fois, elle a évolué. (<= le lecteur va s'en rendre compte tout seul, pas besoin de préciser ^^") Dorénavant, j'ai peur qu'un démon extraterrestre vienne me happer avant de m'avaler toute crue ... Que l'imagination est féconde, luxuriante et foisonnante, quand on baigne dans une incertitude angoissante !
Je crois que j'ai trouvé ce qui me gêne dans ces interventions xD
Tu es à la première personne, donc tu es un narrateur-personnage. Tu ne peux pas trop donner un avis objectif sur le côté et délivrer dans ta grande générosité des conseils et des vérités générales sur le comportement humain *meurt* Tu écrirais à la troisième personne, tu pourrais être un narrateur extérieur "compétent" pour apporter ces précisions, mais en l'occurrence tu ne l'es pas.
Tu comprends ce que je veux dire ?


Probablement, comme tous les gosses du monde entier, j'ai laissé les livres de science fiction et les films d'horreur me polluer l'esprit, mais si on m'avait dit qu'un jour, un matin, j'allais subir un dommage collatéral de mes lectures et visionnages, il ne fait aucun doute que je n'y aurais jamais cru ... La morale ? Elle m'apparait aussi ostensiblement qu'un nuage dans le ciel bleu : un enfant mineur, aussi génial et mature soit-il, n'a pas le recul nécessaire face à telles histoires, quand bien même elles sont fictives
Parce qu'un adulte, l'a, lui, cette distance nécessaire ? J'en doute grandement.
(j'en profite pour dire au passage que jamais un enfant de onze ans n’admettrait ainsi son infériorité face aux adultes, surtout s'il se pense mature - c'est bien connu, on aime pas savoir qu'on est plus faible.)
(j'ajouterai également qu'on n'a pas besoin de lire de la sf ou de regarder des films d'horreur pour avoir de l'imagination, et s'il est question de fantômes, ce serait plutôt aux livres fantastiques auquels notre demoiselle devrait se référer 8D)

<< OUF !!!! >>

Crie-je, en mêlant cette onomatopée à un long et profond soupir.
Normalement, on devrait écrire :
"<< OUF !!!! >> crié-je, en mêlant cette onomatopée à un long et profond soupir."
(il me semble, je sais plus trop ou mettre mes guillemets, j'vais vérifier)
(et pour l'accent par contre c'est sûr 8D)

Je me tais ensuite.
Cette précision n'est pas spécialement utile xD

Au niveau de l'enchaînement des idées : c'est très bien de faire de l'approfondissement, développement, toussa. Tu sais qu'on adore 8D Cependant, trop se répéter n'apporte rien de bon : ou alors, il faut regrouper. En l'occurrence, du deuxième au troisième paragraphe, tu restes toujours sur la même idée sans y apporter grand chose : pourquoi ne pas regrouper ?
Cela rejoint un peu ce que tu as dit dans ton auto-évaluation : à force de parler d'une même émotion, tu tombes un peu dans le blabla (d'où les interventions narratives !!!). ^^"

Pour rester dans le thème des transitions et de l'émotionnel, il y a un passage qui me pose problème : celui du carpe diem. Ok, Amu a eu peur de mourir mais le coup de la "bonne résolution : je vais viiivreuh" fait un peu bizarre, comme hors-sujet. A ce que je sache, Amu n'est pas un nouveau genre de scientifique au bord de la dépression légèrement suicidaire. Cette réflexion induit qu'elle ne pensait pas comme ça avant, ce qui m'étonne. o_o Est-ce vraiment le message que tu voulais faire passer ?

Aussi, bien qu'elle soit scientifique et ait une vision "objective" des choses, elle reste une enfant. Elle voit un gars en pleine crise d'épilepsie mais elle ne panique pas ? o_o Aucune once de surprise ou de rejet la traverse ? Ni même un petit peu d’adrénaline ?
Pour elle, ça paraît tout à fait normal et anodin. Limite elle avait préparé l'expérience à l'avance. FLIPPANT. (a)
(au passage, je savais pas qu'elle s'improvisait doctoresse /je considère qu'on peut faire un vaccin et ne pas savoir ausculter les gens//je suis bizarre/. m'enfin on va dire que tout arrive xD)

Une autre remarque, plus conceptuelle celle-là. Cela fait longtemps que j'ai lu l'ensemble (par ensemble j'entends premier post XD), du coup je ne me rappelle plus très bien le background de ton personnage, mais Amu est une enfant d'une dizaine d'années si je me souviens bien.
Un enfant qui, quand il pense, use de mots tels que "moult", "tribulations", "aménité", "velléités" ou utilise une phrase comme "j'en fais le serment" (un enfant aurait pensé par réflexe "je le jure" je pense), a passé sa vie dans des bouquins du XVIIIe ou a une éducation ultra-rigide, au choix XD (j'exagère bien sûr) Certes c'est un petit génie, mais elle m'a l'air plus forte en matières scientifiques et pratiques qu'en japonais. Enfin je ne connais pas suffisamment ton personnage pour l'affirmer ^^"

A ce propos : tu es à la première personne, tu dois donc adapter tes références et tes expressions à ton personnage. Ici, tu joues une scientifique : tu dois donc intégrer à ton post des réflexes, des pensées qui reflètent ce scénario - l'exemple de l'état de concentration utilisé pour créer était pas bête par exemple /même s'il me plaît pas XD/. Ce sont ces genres de "petits plus" qui montrent que tu maîtrises ton personnage et qui nous mettent "dedans". ^^

J'en viens aux descriptions : bien que notre demoiselle utilise ses cinq sens, il n'y en a pratiquement aucune. A ce propos, si nous sommes à l'intérieur de la capitale, je m'étonne grandement du silence de mort qui s'installe. Si nous sommes en périphérie, je ne dis plus rien XD
A vrai dire, tu n'avais pas besoin d'en mettre "particulièrement" mais quelques détails descriptifs au moment de l'ouverture auraient été les bienvenus. Par exemple, lorsqu'elle s'agenouille, mentionner un pan de sa veste qui traîne du coup par terre ou dire qu'elle pose une main sur le carrelage froid ce faisant (je sais même plus si y'a du carrelage là-bas XD). Je ne dis pas que tu dois te forcer, mais que tu ne dois pas oublier que les descriptions sont un outil pour conserver l'autre joueur dans le même univers que toi et ne pas le perdre.

L'action est cohérente ; tu as bien fait de t'arrêter là je pense car sinon cela aurait nuit à l'interactivité ^^ Quant à l'ouverture, c'est nickel ! :D

Voilà pour le commentaire ! Je rédige la suite de ton aide ; j'avoue de pas du tout savoir ce que Bastian avait derrière la tête donc ça va être drôle XD

_________________


Thanks my Lollipop x3
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet