Aide au RPG
EN COURS DE RECONSTRUCTION.
Vous ne l'attendiez plus, mais le voilà.
AAR se refait une beauté, change de concept, et espère que vous serez toujours au RDV après ça...

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet

S'inspirer de faits réels = absence de talent ?

avatar
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Ancien Admin
Ancien Admin
Bonjouur !

Je lisais un manga (un viieux manga - enfin je vous passe les détails) dans lequel l'un des personnages, un écrivain, s'inspire de la vie quotidienne de son entourage, voire la retranscrit mot pour mot, pour écrire ses romans. Il publie des bestsellers et est considéré par la critique comme étant le nouveau génie du siècle, au contraire de ses proches qui pensent qu'il n'a aucun talent, puisqu'il ne fait que jouer les scribes (et encore xD).
Ce genre de scénarios n'est bien entendu pas unique en son genre, mais ce n'est pas ce qui m'intéresse 8D
Là où je veux en venir, c'est à la question que ce genre de personnage pose : à partir de quel moment l'inspiration cesse d'être de l'inspiration, mais du "plagiat" ? A-t-on le droit d'utiliser des faits réels pour une fiction, au risque de ne plus, justement, créer de fiction ? Quelle est la différence entre réalisme et transcription pure et dure de faits réels ?
Bien sûr, je ne parle pas ici de la dimension du témoignage ou de la comparaison avec son propre vécu pour s'assurer que l'on ne raconte pas n'importe nawak. ^^"

Qu'en pensez-vous ? (:

_________________


Thanks my Lollipop x3
avatar
Voir le profil de l'utilisateur Voir le profil
Ancien Admin
Ancien Admin
Draug a écrit:Y compris les romans autobiographiques

Nombreuses sont les personnes à utiliser ce terme, mais le roman autobiographique EST UN OXYMORE. En d'autres termes, ça ne veut rien dire. Le principe même d'une autobiographie, c'est de faire le récit de sa propre vie, et donc ça ne peut pas être une fiction. (et même une autobiographie mensongère ne peut pas être considérée comme étant une fiction - tout comme une auto-fiction, même si elle a une dimension autobiographique, reste un roman et ne peut pas être considérée comme une biographie) (en bref, le seul truc qui importe, c'est la manière dont l'auteur qualifie son œuvre.)
(c'était la minute "brevet des collèges" du jour, excusez-moi xD)

Rousseau, de toute manière, dit au début des Confessions quelque chose qui répond tout à fait à tes interrogations :
Ledit égocentrique a écrit:[...] et s'il m'est arrivé d'employer quelque ornement indifférent, ce n'a jamais été que pour remplir un vide occasionné par mon défaut de mémoire
Le pacte autobiographique que conclut Rousseau avec son lecteur est clair : la précision des souvenirs n'est pas importante.
Par ailleurs, comme je l'ai déjà dit plus haut, ce n'est pas parce qu'une auto-biographie est mensongère que c'est une fiction.

Bref, l'autobiographie n'est pas une fiction donc osef.

Certes, tout le monde perçoit les choses différemment (n'est-ce pas ce que je répète à longueur d'aides ? t_t vos personnages ne feront pas tous attention aux mêmes détails !), mais c'est plutôt le squelette d'une intrigue qui m'intéressait.
Imaginons par exemple qu'il y ait un fait divers quelconque plus ou moins captivant et qu'un roleplayeur random reprenne le contexte, les faits et les "types" de personnes impliquées dans ce fait divers pour faire l'histoire de son personnage sur un forum X ou Y (le personnage étant du coup l'une de ces personnes).
Il aurait fait ça avec l'histoire d'un personnage d'un autre roleplayeur, il se serait fait aussitôt traité de plagieur, n'est-ce pas ? Certes on ne peut pas "plagier" la réalité, mais ce que je viens de décrire y ressemble étrangement.

(bon forcément y'a des scénarios qui reviennent dans plein de fictions : pour ne pas en citer, le triangle amoureux qui doit dater de l'Antiquité, qu'on retrouve littéralement partout /comme si on pouvait pas trouver mieux - mais ce n'est pas une "reprise" de fond en comble comme on a repris des dizaines de fois Antigone - see what I mean ?)


_________________


Thanks my Lollipop x3
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet